Print

Print


----------------------------Original message----------------------------
 
> Kristine Butler writes:
> "I'd like to elicit a mass brainstorming effort:  I'm working on an idea
> concerning films in which a pre-recorded message plays a part in conveying
> narrative information (an answering machine, a tape player, etc.).
 
Dans le film quebecois _Un zoo, la nuit_ de Jean-Claude Lauzon, le
personnage principal passe deux ans en prison pour trafic de drogue. Son
repondeur telephonique demeure branche dans son loft, relie a un gros
magnetophone. Le point interessant: le pere du prisonnier, qui n'a pas de
relation avec son fils depuis longtemps, appelle regulierement simplement
pour entendre la voix de son fils reciter son message. C'est son seul
grand plaisir de personne agee. Jamais n'ai-je vu un repondeur
telephonique servir aussi bien a la communication d'une tendresse.
 
Yves Lever, Montreal